5
(2)

Activité partielle

Comment bénéficier du chômage partiel pour votre entreprise ?

Pour bénéficier du chômage partiel, l’employeur doit en faire la demande sur le site de l’activité partielle. Vous avez au plus tard 30 jours après avoir placé vos salariés en activité partielle. L’administration a ensuite 48 heures pour valider ou refuser votre demande. Son silence vaut acceptation de cette demande.

VR Consulting - Ecran connexion chômmage partiel

N’oubliez pas que vous devez obligatoirement consulter votre Comité Social et Economique (CSE) pour le chômage partiel.

Cette consultation doit être réalisée préalablement à la demande d’activité partielle. Compte tenu de l’urgence économique actuelle.  L’employeur dispose de 2 mois, à compter de votre demande d’activité partielle, pour consulter votre CSE puis transmettre son avis à l’administration.

En l’absence de CSE dans votre entreprise (toutes les entreprises de moins de 11 salariés) rien n’est actuellement prévue par les textes. Vous pouvez valider le recours au chômage partie. Il suffit de passer un accord collectif par referendum comme le prévoient les ordonnances « Macron ».

Indemniser vos salariés :

Vous devez verser à vos salariés, pour chaque heure non travaillée, une indemnité égale à au moins 70 % de leur rémunération horaire brute.
Cette indemnité, réglée à l’échéance normale du salaire, ainsi que son taux et le nombre d’heures chômées doivent figurer sur le bulletin de paie de vos salariés.

Dans l’ordonnance 2020-460 du 22 avril 2020 (article 7), le gouvernement rend indemnisable certaines heures supplémentaires. Il s’agit des heures supplémentaires qui sont prévues par :

  • une convention individuelle de forfait en heures au sens des articles L. 3121-56 et L. 3121-57 du code du travail incluant des heures supplémentaires conclues avant le 24 avril 2020. Par exemple un contrat 39h / semaine.
  • une convention ou d’un accord collectif de travail pour les salariés dont la durée de travail est supérieure à la durée légale conclu avant le 24 avril 2020.

Pour les autres situations, les règles de base s’appliquent. Les heures supplémentaires ne sont pas indemnisables.

Quant aux heures de travail qui sont accomplies normalement par vos salariés. Ils doivent être rémunérées dans les conditions habituelles.

Comment déterminer la rémunération brute servant de base au calcul de l’indemnité d’activité partielle ? L’administration a apporté des précisions.

Elle se compose ainsi :

  • la rémunération mensuelle brute de base que le salarié aurait perçue s’il n’avait pas été en activité partielle. Il faut inclure les majorations (travail de nuit, le dimanche…). Par ailleurs, pas les heures supplémentaires ni leur majoration.
  • des primes mensuelles (prime de pause, par exemple) calculées en fonction du temps de présence du salarié.
  • des primes versées selon une autre périodicité (prime annuelle d’ancienneté, d’assiduité…). Les primes calculées selon le temps de présence du salarié et des éléments variables de sa rémunération, (commissions, pourboires…) perçues au cours des 12 mois précédant son placement en chômage partiel.

Faire sa demande de remboursement :

En effet, une fois la paie établie vous devez effectuer chaque mois une demande d’indemnisation via le site.

VR Consulting - République française

Tout de même, il faut renseigner pour chaque semaine du mois écoulé, le nombre d’heures travaillées et chômées par vos salariés.
Au terme d’un délai moyen de 12 jours, l’État vous verse une allocation pour chaque heure non travaillée par vos salariés. Cette allocation correspond, pour les heures non travaillées depuis le 1er mars 2020, à l’indemnisation que vous avez versée à vos salariés.
Le seuil limite pour le remboursement s’élève à 70 % de 4,5 fois le Smic horaire brut (10,15 €) soit 31,97 € (calcul : 70% x 4,5 x 10,15 €).
La part de l’indemnité qui dépasse ce plafond sera donc à votre charge.

VR Consulting - Activité Partielle

Conclusion sur l’article de l’activité partielle  :

Pour conclure, et comme expliqué dans notre article de blog VR Consulting, l’activité partielle est un outil au service de la politique publique de prévention des licenciements économiques. Elle permet à l’employeur en difficulté de faire prendre en charge tout ou partie du coût de la rémunération de ses salariés. Elle est encadrée par les articles L. 5122-1 et suivants et R. 5122-1 et suivants du Code du travail.
Face à l’ampleur de la crise sanitaire liée au COVID-19, le Gouvernement a décidé de transformer structurellement le dispositif d’activité partielle.

L’équipe VR Consulting se tient à votre disposition pour vous conseiller et vous accompagner au mieux pour toutes vos questions sur l’activité partielle. 

N’hésitez pas à rester informés de notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter : 

S'INSCRIRE AUX NEWSLETTERS

Et, pour toutes demandes relatives à votre gestion sociale, rendez-vous sur notre formulaire de contact afin que l’équipe VR Consulting répond à toutes vos questions dans les plus brefs délais :

FORMULAIRE DE CONTACT

EST-CE QUE CET ARTICLE VOUS A ÉTÉ UTILE ?

Cliquez sur les étoiles pour donner votre avis !

Avis moyen 5 / 5. Nombre d'avis 2

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article !